Tout savoir sur le silure et sa pêche

Il existe de nombreuses variétés de poissons, mais une espèce qui se démarque se trouve être le silure. Celui-ci est unique surtout pour son aspect gigantesque. En effet, il s’agit d’un énorme poisson d’eau douce, qui est doté d’une tête extrêmement grande. Il faut savoir que beaucoup de pêcheurs rêvent d’en attraper un. Néanmoins, la plupart n’arrivent pas à l’avoir, faute d’erreur de localisation et de mauvaise saison. Il est à noter qu’il existe différentes techniques qui permettent de réussir la pêche au silure.   

Quels sont les matériels nécessaires dans la pêche de silure ?

Comme le silure constitue un poisson bien costaud, sa pêche requiert l’emploi de matériels spécifiques. D’ailleurs, il est possible de trouver toute une panoplie d’outil spécialement conçu pour la  peche silure  Parmi les équipements indispensables figurent la canne à pêche et le fil.

Il en est de même des hameçons et des flotteurs qui trouvent également une certaine utilité. Il ne faut pas oublier non plus les appâts qui sont incontournables dans la pêche de silure. Il est à noter qu’il est toujours préférable d’apporter des seaux et des glacières pour maintenir leur fraîcheur.

Quelle est la meilleure saison pour pêcher du silure ?

Le printemps constitue la saison idéale pour pêcher du silure. Il faut savoir que la froideur de l’eau réduit au plus haut point son dynamisme. En effet, le silure préfère plus le chaud que le froid. Il est bien plus visible et beaucoup plus accessible durant les temps ensoleillés. Il a ainsi tendance à se rapprocher de la surface de l’eau et ne reste guère au fond de l’eau. Le temps d’activité du silure est largement réduit en hiver. De plus, il n’aime pas du tout la lumière durant les basses températures.

  

Quelles sont les différentes techniques de pêche de silure ?

Il existe 2 principales techniques de pêche de silure. On peut en effet l’attraper soit à l’aide d’appâts naturels, soit à l’aide de leurres. La première option se traduit notamment par l’usage de grappe de vers ou de fireball. Il s’agit d’une pêche verticale qui se fait avec un sondeur. La qualité de celui-ci importe alors pour une efficacité optimale. La pêche avec des appâts naturels est très efficiente, et apporte des rendements non négligeables.

La seconde option est par contre moins productive, mais est plus active. Elle constitue la meilleure technique pour ceux qui ont un véritable esprit de pêcheur. Sinon, on peut aussi opter pour la pêche au vif, la pêche à l’ancre, ou encore pour la pêche en dérive. Il s’agit également de techniques très efficaces et plutôt amusantes.   

De quoi se nourrit le silure ?

La nourriture du silure est très variée. Il se nourrit principalement de poissons qu’il s’agisse des autres espèces ou de sa propre progéniture. Il a aussi une grande préférence pour les poissons gras du type anguille, lotte et poisson-chat. Par ailleurs, le silure se nourrit aussi d’oiseaux d’eau et de pigeon. On peut citer aussi les écrevisses, les rats ainsi que les grenouilles et les tortues. Ainsi, on peut dire que le silure apprécie presque tout ce qui l’entoure.

Tout savoir sur le silure et sa pêche
Retour en haut