03 étapes pour chasser l’oie du Canada sans appelants

Chasse et chien

Nombreux se demandent s’ils peuvent même chasser les oies sans investir d’énormes sommes d’argent dans un grand déploiement de leurres. La réponse c’est oui, cependant il va falloir un travail de fond. Voici les 3 étapes pour réussir à chasser l’oie sans appelants au Canada.

1. Localisez l’emplacement des oies

Comme pour toute chasse à l’oie, il est important de localiser l’endroit où les oies se trouvent, où elles veulent se nourrir et où elles se perchent. Si vous chassez les oies sans appelants, il est plus important que jamais d’être à l’endroit où les oies passent du temps. Un travail de repérage est donc nécessaire, soit 1 à 2 jours avant le moment fatidique.

2. Obtenez un permis de chasse

L’autre avantage de commencer vos repérages 1 ou 2 jours à l’avance est de vous donner le temps d’obtenir la permission de chasser sur le terrain. Un repérage fait à la va-vite à la veille du jour de chasse pour amincie votre chance d’obtenir un permis.

Nombreux font cette erreur de faire du repérage que la veille. Au final ils trouvent bien des oies, mais sans la permission de chasser sur le terrain ils ne peuvent pas passer à l’acte. En vous donnant du temps, vous pouvez vous arrêter plusieurs fois chez les propriétaires des espaces de chasse identifiés pour leur demander une permission. S’ils refusent de vous laisser chasser, vous devez chercher un autre endroit.

3. Trouvez un camouflage adéquat

Une fois que les étapes de repérage et de demande de permission accomplirent, il est temps de déterminer le meilleur endroit pour vous dissimuler pendant la chasse. S’il y a du maïs sur pied ou d’autres cultures près de l’endroit où les oies se posent, ce serait un excellent choix de se cacher dans les cultures. Cela peut vous donner d’excellentes occasions de tirer lorsque les oies se préparent à se poser ou sortent de leur perchoir.

Si le champ est complètement coupé, vous pouvez vous asseoir près d’une clôture ou vous coucher dans le champ. Dans le premier cas, vous serez à l’abri du vol des oies. Dans le deuxième, il faudra être prêt à se salir, car vous aurez à utiliser certaines des cultures environnantes pour vous couvrir. Lorsque les oies viennent se poser, vous devriez pouvoir surgir rapidement et faire quelques bons tirs.

03 étapes pour chasser l’oie du Canada sans appelants
Retour en haut